Comment rompre un CDI en gardant ses droits ?

Comment mettre fin à un CDI et toucher le chômage ?

Vous démissionnez pour prendre un nouvel emploi (CDI) auquel votre employeur met fin dans les 65 jours ouvrables suivant la date d’embauche. Dans cette situation, vous pourrez bénéficier d’allocations chômage si vous avez travaillé au moins 3 ans avant la démission sans aucune interruption.

Comment quitter un CDI sans perdre ses droits Pôle emploi ?

Autre solution pour quitter le CDI sans perdre ses droits, la rupture de contrat. Il consiste à négocier son départ avec l’entreprise. Cependant, mieux vaut être en bons termes avec votre employeur, car ce dernier a le droit de refuser cet accord.

Comment quitter un CDI sans perdre ses droits 2022 ?

La rupture conventionnelle consistant à passer un accord avec son employeur. Vous proposerez à votre patron de résilier votre contrat de travail en CDI et en accord, vous signerez avec lui à l’amiable la rupture du contrat. C’est ce qu’on appelle une rupture conventionnelle de contrat.

Comment toucher le chômage en démissionnant d’un CDI ?

Si votre démission n’est pas considérée comme légale, vous ne pouvez pas percevoir l’ARE. Cependant, après 121 jours de chômage (environ 4 mois), vous pouvez demander à Pôle Emploi de revoir votre situation afin d’obtenir l’ARE.

Mots clés : contrat, rupture, conventionnelle, droits, employeur, perdre